.

.

COVID-19

Le port du masque demeure obligatoire pendant toute la durée de la présence dans le bâtiment (en salle comme dans les circulations).

L’état d’urgence sanitaire a été prolongé jusqu’au 31 octobre 2021 inclus.
De nouvelles mesures restrictives entrent en vigueur à partir du 1er octobre 2021 :

> interdiction des déplacements de nuit dans tout le pays de 23 heures à cinq heures du matin.

> interdiction de circuler vers et depuis les villes de Casablanca, Marrakech et Agadir. Sont exclus de cette décision les personnes vaccinées titulaires d’un « passeport de vaccination », les personnes présentant des conditions médicales urgentes, les personnes chargées du transport de biens et de marchandises, ainsi que les travailleurs des secteurs public et privé titulaires d’un « ordre de mission », document signé et scellé par leurs supérieurs au travail.

> fermeture des restaurants et cafés à 23 h.

> fermeture des hammams, salles de sport et piscines couvertes.

> les rassemblements et activités dans les espaces fermés et ouverts ne doivent pas dépasser 50 personnes, avec obligation d’obtenir une autorisation des autorités locales en cas de dépassement. Les hôtels et autres établissements touristiques ne doivent pas dépasser 75 % de leur capacité.

> interdiction des fêtes, cérémonies de mariage et obsèques. Limitation des cérémonies d’enterrement à 10 personnes maximum.

> limitation des transports en commun, cafés, restaurants et piscines publiques à 50% de leurs capacités d’accueil.

Par ailleurs, le port du masque est obligatoire dans tout le Royaume. Toute personne est tenue de se conformer aux mesures obligatoires prévues dans le cadre de l’état d’urgence sous peine de sanctions prévues dans le code pénal. Nous vous appelons à respecter les consignes des autorités marocaines.

Sources : Ambassade de France au Maroc (EN SAVOIR PLUS)

0
0